Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 18:16

Situé à 204m d'altitude, l'ermitage St Luc de Puigrodon est un édifice religieux dont la première trace date de 1031, soit très tôt dans l'histoire. Elle était nommée Ecclesia de Podio Rotundo.

Cette chapelle était destinée à fédérer autour d'un édifice religieux les familles vivant dans les environs de Passa. Son histoire ancienne est relativement obscure, on la retrouve en 1368 avec son nom chrétien : Capela de Sent Luc de Pug Redon.

Cette chapelle sera peu à peu abandonnée au profit de l'église de Passa, plus importante. Nul doute qu'elle servait de temps à autre, mais pour une activité secondaire et limité dans le temps.

Il faut savoir qu'au XVIIe siècle commença la grande période de l'érémitisme. Les anciens ermites, qui étaient des personnes recherchant la communion avec Dieu à travers l'isolement, firent place à des ermites séculiers, plus présents dans la société catalane. Ils avaient un rôle important, ils représentaient la sagesse, le bon sens et les habitants des lieux alentours n'hésitaient pas à se déplacer pour lui demander conseil. Ceci explique pourquoi au XVIIe siècle il y eu de plus en plus d'ermitages, dans des lieux de plus en plus accessibles.

Ces ermitages étaient souvent créés dans des anciennes églises abandonnées, remises en état et auxquelles ont ajoutaient des bâtiments de vie pour l'ermite. Ce fut le cas pour St Luc de Puigrodon.

Cette situation perdura jusqu'à la révolution française. A cette époque, une loi fut votée afin de fermer les lieux de culte ne servant pas de paroisse. Les ermitages furent donc condamner à fermer, les derniers ermites se dispersant dans la société civile.

Mais ce ne fut pas la fin de l'ermitage pour autant. En 1794 la guerre franco-espagnole battait son plein. Tout le Sud de la plaine du Roussillon était pris par les forces espagnoles. L'ermitage fut alors saccagé, laissé à l'abandon. Un premier état des lieux fait en 1826 montre que la chapelle était en ruine cette année là. En 1842, soit quelques années plus tard, elle fut restaurée mais en 1930 c'est le logement de l'ermite qui est ruiné. Dix huit ans plus tard l'ensemble de l'édifice fut restauré à nouveau et une bénédictin de la chapelle vint parachever le travail.
 
(source :
Histoire du Roussillon )



St Luc


St Luc


St Luc


photos images chapelle ermitage saint luc passa 66

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Dunyach - dans Passa
commenter cet article

commentaires